Les bienfaits de chanter en chœur

Vibrer de sa voix !


Les enfants adorent chanter. Faire partie d'une chorale est en fait, très positif.

C'est le lieu idéal pour canaliser leur énergie et leur faire vivre une belle expérience de groupe.






Dans un cours de gym pur, on travaille ses mouvements, on cherche à se défouler et à sculpter son corps. Avec le chant, on travaille à la fois sur le corps, mais aussi l'esprit. La détente de l'intérieur va s'en ressentir sur l'extérieur, et c'est bien connu, le corps et l'esprit sont étroitement liés!  Pratiquer l'activité en groupe permet aussi de se dépasser, de prendre conscience de sa capacité à chanter en public. Un excellent moyen de gagner de la confiance en soi et d'apprendre à s'affirmer.




La fête de l'école 

La chorale est dirigée d'une main de maître, par Myriam VERCOUTERE


  

Chanter, c'est aussi du sport !

Oxygénation, musculation douce, détente… Chanter n'apporte que des bienfaits. Si les effets physiques sont indéniables, d'autres plus subtils, comme un regain de joie et de confiance en soi, sont également au rendez-vous.

Commencer la journée en chantant est excellent. Les cordes vocales sont des muscles dont le degré de tension est directement relié à notre état nerveux, émotionnel. C'est pourquoi jouer avec et les détendre va apaiser nos tensions et nous redonner de l'énergie


Chanter muscle en douceur

Avec le chant, on se muscle en douceur. Car pour produire des sons, le chanteur est obligé d'articuler. Il travaille ainsi tous ses muscles faciaux, notamment les zygomatiques

Pour chanter correctement, adopter un placement adéquat est indispensable. Une bonne posture va solliciter les muscles profonds. Le dos s'ouvre, alors que bien souvent il est voûté, et tous les petits muscles qui entourent la colonne travaillent, en statique… Les dorsaux aussi, ils participent au bon positionnement des épaules, de la nuque et du ventre. Et les jambes ne sont pas en reste : pour une bonne circulation du son, être bien installé dans son bassin est nécessaire, ce qui nécessite une bonne tonicité des muscles des cuisses.


Chanter développe le souffle

Tenir la note, demande du souffle, cette pratique permet de développer une respiration profonde, celle présente dans les pratiques de yoga. La plupart des professeurs enseignent la respiration costa-abdominale pour défaire les tensions musculaires et apprendre à maîtriser l'expiration pour produire des sons. Plusieurs écoles existent. et recommandent de ne pas forcer la respiration, mais plutôt d'explorer grâce à elle nos différents blocages : elle peut permettre de prendre conscience d'un ventre noué, d'épaules raides, d'un bassin peu mobile. Chanter va augmenter votre mobilité à la fois corporelle et tissulaire. Quelle que soit la respiration que vous choisirez d'adopter, pousser la chansonnette apporte une bonne oxygénation à tout l'organisme.


Chanter donne confiance en soi

Le chant est également une bonne façon d'exprimer ou de libérer ses émotions. Dès les premières notes d'une chanson ou d'une mélodie, des images et des souvenirs nous reviennent en mémoire. À chaque fois que vous chantez, les émotions sont là… Enfin, en permettant de trouver sa voix, le chant permet d'affirmer sa voie. Véritable pratique de confiance en soi, au même titre qu'un art martial, le chant permet de bien placer sa voix, ce qui d'emblée donne de l'assurance, tant physique que dans l'expression de soi.