La pédagogie Montessori



Fondée sur l’observation du développement de l’enfant par le Dr Maria Montessori (1870-1952), la pédagogie Montessori cible la tendance naturelle de l’enfant à explorer, ainsi que son désir impulsif d’apprendre.

Cette pulsion d’apprendre se manifeste, chez l’enfant, à travers un processus d’absorption, qu’il faut nourrir et respecter, faute de quoi, ce processus s’estompe.

Des observations variées dans le temps, dans la culture et dans le milieu social, ont permis à Maria Montessori, de mettre au point un matériel pédagogique unique.

Elle conçoit un environnement adapté à chaque période du développement de l’enfant, qui favorise sa curiosité et son autonomie.



Voici les trois piliers sur lesquels est fondée la pédagogie


1. L'environnement préparé

Dans la classe, chaque élément de l’espace et du matériel pédagogique est pensémesuré et disposé pour satisfaire la curiosité innée de l’enfant.

C’est ce qui est appelé un environnement préparé.

C’est un lieu ordonné où chaque enfant peut se sentir en sécurité, être autonome et libre de choisir le travail qui satisfait son besoin d’apprendre.

C’est pour lui un terrain d’observations, d’explorations et de classifications.

L’environnement préparé requiert le respect des règles de vie dans la classe, de l’ordre et du respect, que l’enfant s’approprie très vite.


2. Le matériel pédagogique

Le matériel Montessori est spécifique et scientifiquement élaboré. Chaque objet constitue, en soi, un élément d’apprentissage.

L’éducatrice présente un matériel adapté au besoin de l’enfant, qui demeure libre de le manipuler (de s’entrainer) aussi souvent et aussi longtemps qu’il en en ressent le besoin, jusqu’à pleine satisfaction personnel.

L’enfant absorbepar ses sens, les impressions qui résultent de cette exploration.



Par cette recherche, il augmente aussi sa capacité de concentration, et lui donne des bases extrêmement solides en lecture, écriture, arithmétique, géographie et dans tous les processus d’apprentissage.

A travers ce matériel concret, l’enfant intègre des notions abstraites, il apprend par imprégnation avant toute conceptualisation.


L’enfant apprend dans le plaisir et sans s’en rendre compte, guidé par ses besoins en utilisant du matériel qui va du simple vers le complexe, du connu vers l’inconnu et du concret vers l’abstrait.

Le matériel contient aussi une fonction majeure : il est auto-correcteur.

Ainsi, personne ne juge le travail de l’enfant, évitant d’interrompre ses élans, sa curiosité et son enthousiasme.

L’enfant peut progresser à son rythmesuivant ses besoins et pour son plaisir.


3. L'éducatrice

Elle est formée pour observer, pour guider le groupe et pour répondre aux besoins individuels de chaque enfant en suivant leur propre rythme.

Elle prend en compte leur être entier.

Elle amène les enfants à découvrir les règles de vie en société, et à prendre progressivement conscience que la liberté (encadrée) induit la notion de responsabilité.